• Dédale #parcours

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air Bel, rue de la Pinède 13011 - Date : 2020 - Crédits photo : Mina Chu, Coline Chabiron
      . DÉDALE #parcours , CHEMINER A AIRBEL : parcours, signalétique et micro-lieux
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • Dédale #5

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de Bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air bel, rue de la Pinède, 13011 - Date : 2017-2019 - Crédits photo :
    DÉDALE #5,  L'ÉNTRÉE SUD : UN MOBILIER POUR DES ASSISES POUR UNE HALTE IMPROVISÉE ET UN ACCUEIL À AIRBEL  _CHEMINER A AIRBEL : parcours, signalétique et micro-lieux
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • Dédale #4

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de Bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air bel, rue de la Pinède, 13011 - Date : 2020 - Crédits photo : Bérenger Venet
    DÉDALE #4,  L'ÉCOLE : DEUX MOBILIERS POUR DES ASSISES, UN SUPPORT D'INFORMATION ET UNE CARTE D'ORIENTATION POUR UN ESPACE LUDIQUE ET CONVIVIAL  _CHEMINER A AIRBEL : parcours, signalétique et micro-lieux
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • Dédale #3

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air Bel, rue de la Pinède 13011 - Date : 2019 - Crédits photo : Bérenger Venet, Olivier Bedu
    DÉDALE #3,  L'ESPACE LECTURE DE L'ACELEM : UN MOBILIER POUR DES ASSISES, UNE LARGE TABLÉE, UN ESPACE SCENIQUE POUR UN DEPLOIEMENT  DE L'ESPACE LECTURE D'AIR BEL VERS L'EXTERIEUR _CHEMINER A AIRBEL : parcours, signalétique et micro-lieux
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • Dédale #2

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de Bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air bel, rue de la Pinède, 13011 - Date : 2019 - Crédits photo : Bérenger Venet, Olivier Bedu
    DÉDALE #2,  LA PELOUSE : DEUX MOBILIERS POUR DES ASSISES, UNE GRANDE TABLÉE, UN SUPPORT D'INFORMATION ET UNE CARTE D'ORIENTATION POUR UN ESPACE COLLECTIF DE CONVIVIALITÉ _CHEMINER À AIR BEL : parcours, signalétique et micro-lieux 
    • " Malgré toutes les analyses préalables, l'image d'une citadelle domine, par la forme même des constructions, le caractère social des équipements, et la faible présence des activités privées. Chaque placette semble avoir été pensée comme une urbanité villageoise, mais sans commerce, elles restent de difficiles espaces de stationnement. " Thierry Durousseau, 2004, Marseille, ensembles et résidences de la période 1955/1975, Notice Monographique, 1114 Air Bel 
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • Dédale #1

    Commenditaire : Ville de Marseille, Marseille Rénovation Urbaine, Syndicat de Bailleurs Unicil - Manifestation : - Lieu : Air bel, rue de la Pinède, 13011 - Date : 2017-2019 - Crédits photo : Bérenger Venet, Olivier Bedu
    DÉDALE #1,  L'ENTRÉE NORD / TRAMWAY : ASSISES, PANNEAU D'INFORMATION ET CARTE D'ORIENTATION POUR UNE HALTE IMPROVISÉE À L'UNE DES ENTRÉE MAJEURE D'AIR BEL_ CHEMINER À AIR BEL : parcours, signalétique et micro-lieux
    • " Malgré toutes les analyses préalables, l'image d'une citadelle domine, par la forme même des constructions, le caractère social des équipements, et la faible présence des activités privées. Chaque placette semble avoir été pensée comme une urbanité villageoise, mais sans commerce, elles restent de difficiles espaces de stationnement. " Thierry Durousseau, 2004, Marseille, ensembles et résidences de la période 1955/1975, Notice Monographique, 1114 Air Bel 
    • Air Bel est un quartier résidentiel de 18 hectares verdoyants géré par trois bailleurs en syndicat de copropriété (Erilia, Unicil, Logirem ) dans le 11ème arrondissement de Marseille. L’ensemble a été construit au début des années 1970, à quatre kilomètres du centre ancien de Marseille. Aujourd’hui, le site semble illisible : ses entrées sont discrètes, l’orientation est hardue et les circulations intérieures sont en partie obsolètes. Marseille Rénovation Urbaine est engagé à Air Bel pour rénover l'habitat, ouvrir le quartier et améliorer son attractivité dans le cadre ANRU. Dans ce contexte, nous avons mené une première phase de co-conception en 2017 qui a mis en exergue diverses problématiques dans la pratique de l'espace public d'Air Bel : son enclavement, la difficulté de cheminer dans la cité en tant que piéton et surtout de s'orienter. En effet, les typologies variées de ses bâtiments et l'étendue d'Air Bel donnent la sensation d'un dédale labyrinthique. Nous avons progressivement mis au point un scénario de projet afin de travailler sur ces enjeux.
    • Le projet _ A partir d’observations libres du terrain, d’entretiens avec les habitants, les acteurs sociaux et les techniciens du site, nous avons choisi de mettre en valeur 2 parcours piétons par un travail sur la signalétique, l’orientation et l’aménagement de haltes piétonnes, micro-lieux qui jalonnent le quartier d’Air-Bel. Ce travail se peaufine en 2018 et démarre en 2019 avec un phasage de chantier qui couvre l'année 2019, dans la continuité de la concertation organisée par l'association Robins des Villes et en corrélation nous l'espérons avec le dessin de la rénovation urbaine à venir.
    • L’Orientation et l’information_ Travailler une signalétique, suggérer un parcours rythmé par des éléments « guides » dans l’espace public qui aident à se repérer, découvrir ou redécouvrir son espace environnant, à faciliter le déplacement. Ce travail sur les circulations permet de questionner progressivement sur les habitudes et les usages d’Airbel, c’est un prétexte pour dégager des espaces « conviviaux » à investir ou réinvestir en tant qu’espace public partagé et créateur de liens entre les habitants.
    1. 2 parcours
    2. Un travail de jalonnement en peinture sous une dizaine de porches piétons
    3. La création d'une carte d'orientation en 4 exemplaires adaptée aux piétons
    4. 5 microlieux 
  • L’Archipel

    Commenditaire : Fondation de France, Bureau des compétences et des Désirs, Marseille Provence 2013, Ville de Salon de Provence - Manifestation : Action Nouveaux Commanditaires - Marseille Provence 2013 - Lieu : Salon de Provence, Les Canourgues - Date : 5 juillet 2013 - Crédits photo : Philippe PIRON
    Répondre à cette demande, c’était, avant tout, caractériser les attentes des commanditaires. Comment insérer de la culture sur un espace sportif, et comment faire du sport dans une structure culturelle. Ces deux domaines ont des structures spatiales adaptées à leurs pratiques respectives : la scène, le grillage, l’espace des publics et des accompagnants. Visuellement c’est la notion de frontière matérialisée par les grillages des terrains de sports qui nous a interpellé. Nous avons choisi de la rythmer, de la perméabiliser, de la mettre en mouvement. L’ondulation de ces lignes génère des volumes intérieurs et extérieurs. Ces espaces, pris sur la frontière, permettent de redessiner des zones de convivialité sur la voirie, d’adoucir la barrière entre les sportifs de l’aire de jeux et les autres. Outre ces espaces de pratiques sportives normalisées, nous proposons trois modules dont le principe commun est de réunir les gens : la cuisine, le jardin, la détente (artistique ou sportive).
  • L’archipel des Canourgues # 2

    Commenditaire : Ville de Salon de Provence (CUCS, DAC) - Marseille Provence 2013 - CG13 - 13 Habitat - Manifestation : Quartiers Créatifs - Marseille Provence 2013 - Lieu : Salon de Provence - Les Canourgues - Date : Dec 2012 - 2014 - Crédits photo : Cabanon Vertical
  • L’archipel des Canourgues # 3

    Commenditaire : Ville de Salon de Provence (CUCS, DAC) - Marseille Provence 2013 - CG13 - Manifestation : Quartiers Créatifs - Marseille Provence 2013 - Lieu : Salon de Provence, Les Canourgues - Date : Avril 2013 - Crédits photo : Cabanon Vertical
      Ici la question se pose simplement : comment rendre conviviale le parvis d’une école. Les besoins sont clairement identifiés. Reste à construire le processus de création et à lever les craintes d’une occupation « indésirable » que pourrait créer l’installation de bancs sur l’espace public. comment construire un imaginaire ludique en rendant acteurs les enfants de l’école ? Comment les inviter à sortir du figuratif enfantin, pour concevoir l’espace à partir de formes qui invitent au parcours ? Un atelier est mis en place dans une classe sur la question du motif et du dessin au sol. Le travail avec les enfants n’a pas pour aboutissent la reproduction de leur dessin même si une scéance est consacrée à leur mise en œuvre à la craie sur la place. Mais de leur faire suivre le processus de création et pour nous de nourrir notre conception de leur connaissance. Parallèlement aux ateliers, nous développons une forme de banc en étoile. Une forme qui crée une centralité, suscite un imaginaire, tout en permettant de s’asseoir en vis-à-vis au creux des branches. Mais ce motif rayonne aussi, multipliant les directions, il permet de tisser la trame d’un réseau qui nous servira de canevas pour notre dessin au sol. Formellement ces étoiles sont conçues avec deux matériaux: le bois (matériaux plus fragile que le béton) forme le socle sur lequel est posé la dalle de béton beaucoup plus large donne un aspect légé, tout en affirmant le coté robuste du mobilier. L’implantation des bancs se fait en fonction de l’ombre portée des bâtiments à l’heure de la sortie des classes. La demande des parents est claire : des assises à l’ombre pour l’été et au soleil pour l’hiver. Une fois ces espaces localisés, on établit un jeu entre nos mobiliers et le bâti existant, deux étoiles sont comme incrustées dans les bâtiments et la troisième posée en équilibre entre la pelouse et le bitume. La trame du dessin au sol est en place, des formes géométriques, des plateaux de jeux ponctuent ce réseau de ligne et de vaguelettes qui débordent et se prolongent sur les murs. L’ensemble trouve sa cohérence : espace de confort pour les parents, espace ludique pour les enfants.
  • L’archipel des Canourgues # 5

    Commenditaire : Ville de Salon de Provence (CUCS, DAC) - Marseille Provence 2013 - CG13 - Logirem - Manifestation : Quartiers Créatifs - Marseille Provence 2013 - Lieu : Salon de Provence - Les Canourgues - Date : Octobre 2013 - Crédits photo : Cabanon Vertical