dima
  • Géométries Variables # 3/3

    Commenditaire : ville de Beauvais, Communauté d'agglomération du Beauvaisis et La Maladrerie St Lazare - Manifestation : - Lieu : beauvais - Picardie (60) - France - Date : 17 mai au 30 septembre 2014 - Crédits photo : philippe PIRON
    Depuis 2010, les oeuvres éphémères des artistes invités par la Maladrerie Saint-Lazare et la Mission Arts plastiques de la Ville de Beauvais, agissent comme un matériau photosensible appliqué sur la trame historique et architecturale de la cité. Un révélateur qui donne une lecture inédite du territoire urbain, tisse des relations insoupçonnées entre le bâti, les circulations et les usages, souligne un détail ou ce qui parfois n’est encore qu’une ébauche, pour les projeter aux dimensions de la ville en mouvement. L’intervention du Cabanon Vertical, collectif marseillais composé d’architectes, de scénographes et de plasticiens, s’inscrit dans cette continuité des dialogues entre création contemporaine et lieux historiques. Investissant l’espace public de la ville, le Cabanon vertical développe une micro architecture qui s’organise autour du chiffre trois. Sa forme qui évoque un tétrapode, reprend l’organisation spatiale de la chapelle de la Maladrerie Saint-Lazare : le clocher, la nef et le transept. Selon son orientation et son implantation, l’objet se transforme et change d’identité : architecture insérée dans la chapelle médiévale, sculpture au pied de la cathédrale Saint-Pierre et mobilier urbain dans le quartier Saint-Jean. La microarchitecture pensée pour la chapelle de la Maladrerie Saint-Lazare gagne le coeur du quartier Saint-Jean. Ici, l’objet se pose sur une pelouse dans laquelle il s’enfonce en partie. Dans ce lieu en attente, entouré de chantiers de construction et de rénovation urbaine, il s’adresse aux habitants du quartier. Son statut évolue : de l’architecture à la sculpture, il prend les dimensions d’un élément de mobilier urbain. Explorant la question de l’usage, il devient un objet à conquérir puis à utiliser. Les adultes y verront des bancs propices à la détente, alors que les enfants s’approprieront un nouvel espace de jeux.